Gros chien : le top 10 des races de gros chiens

Gros chien : le top 10 des races de gros chiens

24 septembre 2019 Non Par Danielle Fournier

Quelles sont les races de chien que vous connaissez ? Labrador, Berger allemand, Bouledogue, Coker, Yorshire… sont les plus connus. Mais connaissez-vous les races de grand chien ? C’est une question que l’on se pose lorsque nous rencontrons un chien avec une taille impressionnante lors de vos sorties. En effet, il existe différentes races de chiens, les unes aussi particulières que les autres. La taille et la corpulence par exemple sont en général des traits caractéristiques d’une race. Nous vous apportons des éclaircissements dans cet article.

Voici un classement du top 10 de toutes les races de gros chiens :

1. Le Masstiff

Le Masstiff est l’une des races de gros chiens que vous avez certainement déjà vues une fois. Ses origines remontent à la Grande-Bretagne. Il est un descendant des Dogues tibétains. Sa taille peut varier entre 70 et 91 cm pour le mâle avec un poids qui peut avoisiner les 120 kg. Le Masstiff a une taille comprise entre 60 et 85 cm et un poids pouvant atteindre les 100 kg. Il est imposant et très dissuasif pour toute personne étrangère à son environnement.

Le Masstiff est un chien attentionné et très docile. Il aime les câlins, les caresses. Il n’est pas ami de la solitude contrairement à son physique musclé et très fort. Il aime jouer avec tout le monde surtout avec les enfants. Il n’est pas toujours conscient de sa force, il faut donc être attentif en sa présence.

Malgré toutes ces diverses caractéristiques désignant un animal robuste et fort, son espérance de vie est courte. Sa croissance est aussi un peu lente et difficile. Il faut souligner que c’est un chien intelligent dont l’éducation ne pose pas un problème. Il assimile vite et comprend les consignes de son maitre. Il faut procéder alors avec délicatesse et surtout ne pas faire usage de force pour atteindre un résultat.

2. Le Saint-Bernard

Descendant de la lignée du Mâtin Tibétain, il est connu pour être un chien de sauvetage en montagne. Il est très utile pour porter secours à des personnes prises dans une avalanche.

Gros chien : le top 10 des races de gros chiens

Cette race de chien a besoin d’espace pour vivre. Il est intelligent, calme et très docile. C’est aussi un chien connu pour son côté protecteur. Il est très attaché aux enfants et à son entourage. Le Saint-Bernard n’est pas trop un bon chien de garde à cause de son côté doux. Ce chien a un physique élégant qui fait de lui un bon compagnon.

Géant et musclé, il faut lui prêter une attention pour qu’il se sente bien à l’aise. Il aime faire des aller et retour dans son environnement pour se dépenser. Facile à éduquer, il faut de l’attention, des caresses et des câlins pour bien le contrôler. Le mâle a une taille entre 70 et 90 cm et entre 60 et 80 cm pour la femelle. Le Saint-Bernard à un poids entre 60 et 100 kg. Malgré sa force, il n’est pas du tout agressif.

3. Le Dogue allemand

Le Dogue allemand fait partir de la catégorie des races de gros chiens qu’il est facile de rencontrer lors d’une balade. Pour un choix de gros chien, il fera un bon compagnon. Le mâle à une taille de 86 cm environ contre 75 cm pour la femelle. Cette race de chien peut avoir un poids variant entre 50 et 100 kg. Ainsi, il est un chien imposant et impressionnant pour les étrangers.

Malgré son visage dissuasif, le dogue allemand est un chien très affectueux. Il aime bien la compagnie. Il peut vivre dans un même environnement avec un chat. Très protecteur, il s’attache vite aux enfants. Pour un choix de chien domestique, il est adopté par de nombreuses personnes. Avec une belle apparence, ils sont très bien vite aimés et s’adaptent vite à leur environnement.

Descendant des chiens Alans, il est un peu têtu à dresser. Il est conseillé de commencer son éducation dès son jeune âge. Il peut parfois être amené à utiliser sa force pour être persuasif. Il faut une bonne attention pour l’apprivoiser. Il faut rester ferme et convaincant. Il a besoin d’une alimentation bien adaptée et d’espace pour s’épanouir.

4. Le Lévrier irlandais, ou Irish Wolfhound

Parmi la race des gros chiens, le Lévrier irlandais aussi trouve sa place avec une taille entre 71 et 86 cm. Son poids varie entre 40 et 50 kg. Robuste et bien musclé, il est très efficace pour la chasse des loups et ours. C’est ce qui lui a valu son nom Wolfhound ou chasseur de loup.

Le Lévrier irlandais est une ancienne race de chien en disparition. Cette espèce fut sauvée grâce au croisement en 1862 d’un Barzoï et des Dogues allemands par le capitaine George Augustus Graham.

Contrairement à son physique et ce côté dédié à la chasse, le lévrier irlandais est une d’une bonne compagnie. Il se montre très protecteur envers les enfants et son entourage. Il est très intelligent et son éducation est facile à réussir. Toutefois, il faut faire faire usage de délicatesse à son encontre, car il peut bien se défendre. Cette race de chien a une espérance de vie très courte entre 6 et 9 ans. Bien éduqué, il peut être un bon chien de garde.

5. Le Barzoï

Une race de Lévrier originaire de la Russie, il était utilisé pour la chasse de loup et de lièvre. Il est connu pour disposer d’une excellente vue, d’une rapidité sur une courte distance et d’une grande puissance. Sa race a failli s’éteindre face aux différentes conséquences et mesures de la révolution russe. Elle a survécu grâce à son exportation vers l’Amérique et l’Europe.

Le mâle du Barzoï a une taille entre 75 et 85 cm contre 68 et 78 cm pour la chienne. Il a un poids compris entre 35 et 50 kg. Il est léger pour sa taille.

Sur le plan de l’éducation, le Barzoï est un chien un peu difficile à dresser. Il est recommandé de commencer son dressage très jeune pour vite le maitriser. Il est aimant, calme, mais peut se montrer parfois indifférent face aux enfants et à son entourage. Il faut un peu de rigueur et de la gentillesse pour bien l’apprivoiser. Il est beaucoup plus respectueux de son maitre que toute autre personne.

Dédié à l’origine à la chasse, il est un chine sportif. Il lui faudra alors assez d’espace pour s’exprimer et être à l’aise.

Son alimentation doit être bien suivie pour éviter tous problèmes digestifs. Il peut aussi être sujet de la rétinopathie du Barzoï ou à une infection oculaire. Le Barzoï est aussi un très bon choix de chien de garde.

6. Le chien de montagnes des Pyrénées

Haut de ses 82 cm de taille maximale, ce chien est un bon protecteur de troupeaux ou de garde. Son poids est en général compris entre 40 et 80 kg. La femme a une taille entre 65 et 75 cm. Il est un descendant de la race des Bergers. Ses premières traces remontent au moyen âge. Le chien de montagne des Pyrénées fut rendu célèbre par le roi Louis XIV qui lui donne le titre de chien royal. Sa popularité a été renforcée par la série télévisée Belle et Sébastien parut en 1965.

Encore appelé Patou, le chien de montagnes des Pyrénées a un aboiement assez puissant et n’est pas fait pour être un compagnon de chambre. Il aime se défouler et courir. Son éducation doit être prise au sérieux très tôt, dès qu’il est chiot. Cette race de chien a besoin d’un maitre ferme lui donnant des ordres stricts et qui lui montre ses limites. Il aime la compagnie des enfants et est très docile quand il est bien éduqué.

7. Le Berger d’Anatolie

Le Berger d’Anatolie est de la race des chiens de chasse. Il doit son nom à son origine qui est le plateau d’Anatolie de Turquie. Reconnue officiellement en 1989, sa race connut une expansion en 1998 obligeant les autorités turques à prendre des mesures sur son exportation. Il est aujourd’hui un symbole emblématique de ce pays.

Un chien indépendant, il résiste bien aux différentes variations de température. À une température haute ou basse, son organisme s’adapte sans grande difficulté. Le mâle peut mesurer jusqu’à 81 cm contre 79 cm pour la femelle. Son poids varie entre 40 et 65 kg.

Le Berger d’Anatolie est très intelligent et facile à éduquer. Comme tout chien, il est recommandé de commencer très tôt, lorsqu’il est un petit chien. Il est affectueux et calme, il peut faire blocage par moment à certaines instructions. Il faut pour cela se montrer bien convaincant pour l’amener à la raison.

En dehors de ses points, il jouit d’une bonne santé avec une espérance de vie entre 10 et 12 ans. Il peut souffrir des problèmes des hanches comme la majorité des espèces de sa race.

8. Le Landseer

Qualifié de cousin du Terre-neuve, le Landseer a une taille avoisinant les 80 cm pour un poids de 70 kg environ. C’est une race de chien pure, rare et très peu connue de tous. Ses origines sont aussi floues. Il serait un descendant des chiens scandinaves. Son espèce fut presque entièrement décimée durant la guerre mondiale. Après, il trouve sa place en Suisse, en Allemagne et au pays bas.

Le Landseer manifeste un grand amour pour les activités aquatiques. C’est un chien nageur. Il peut aussi être utilisé pour des activités de sauvetage. Très discret, il a un côté indépendant. Il lui faut de l’espace, courir et faire des balades en forêt. Il faut également souligner que le Landseer n’est pas un bon chien de garde. Les enfants sont ses adorés, il aime très bien leur présence. Son éducation peut se révéler un peu difficile à cause de son caractère un peu difficile. Il faut savoir s’y prendre pour bien l’apprivoiser et réussir à le contrôler. Procédé par douceur et intelligence pour lui faire entendre raison.

9. Le terre-neuve

Cette race de chien est très aimante et s’attache très vite à son maitre et aux personnes de son entourage. Il aime bien jouer avec les enfants et est très sociable. La solitude ne participe pas à son épanouissement. Les promenades, la plage, les jeux avec les enfants font partir de ses moments préférés. Un manque d’attention peut le rendre incontrôlable et difficile à vivre. Son éducation ne sera pas un problème, car il est très respectueux et obéissant aux ordres.

Faisant partir de la race des gros chiens, sa taille varie entre 60 et 80 cm. Le Terre-neuve peut avoir un poids de 70 kg pour les plus imposants ou dans la moyenne de 50 kg. Musclé avec un physique dissuasif, il n’est pas fait pour être un chien de garde ou pour la chasse. Il est beaucoup plus un compagnon et un grand sauveteur.

Les origines de Terre-neuve ne sont pas très bien connues. Son nom renvoie à une île canadienne « Terre-neuve ». Selon une histoire, il serait issu des gros chiens d’ours des Vikings. D’autres histoires le considèrent comme un descendant du mâtin tibétain, donc lui confèrent une origine indienne.

10. Le Mâtin Napolitain

Le plus petit du classement des races de gros chiens. Il est d’origine italienne. Il fut exporté un peu partout en Europe lors des nombreuses virées de l’armée romaine. Selon son histoire, le mâtin napolitain aurait servi comme chiens de combat dans les arènes de la Grèce et puis comme chien de garde. Il connut une grande popularité grâce à son intervention dans de nombreuses séries télévisées et des biens populaires comme Fort Boyard, Harry Potter. Cette race de chien a été officiellement reconnue en 1956.

Il s’attache très vite et aime les marques d’attention. Le Mâtin Napolitain n’est pas fait pour être un chien de cage ou pour rester enfermé tout le temps. Il doit se défouler et partager de bons moments avec son entourage. Il est très protecteur et se montre très méfiant de toute personne étrangère à son environnement. Il faut donc dès le plus jeune âge bien l’éduquer. Son maitre doit l’aider à se contrôler et bien gérer sa méfiance vis-à-vis des étrangers. Reconnu pour être un chien très affectueux, il peut facilement se montrer agressif quand il se sent menacer.

Grande de taille, il peut mesurer jusqu’à 75 cm pour un poids de 70 kg environ. L’alimentation de mâtin napolitain doit être contrôlée et s’adapter à son âge (croquettes pour chien). Il peut être sujet de quelques affections de la peau, de troubles oculaires ou de problèmes cardiaques canin.